Je soutiens la candidature
de Jacques Chirac
au Prix Nobel de la Paix

Jacques Chirac en lice pour le Prix Nobel de la Paix

Les discours de Jacques Chirac

Allocution prononcée lors des cérémonies commémorant la grande rafle des 16 et 17 juillet 1942, le 16 juillet 1995

« Quand souffle l'esprit de haine, avivé ici par les intégrismes, alimenté là par la peur et l'exclusion. Quand à nos portes, ici même, certains groupuscules, certaines publications, certains enseignements, certains partis politiques se révèlent porteurs, de manière plus ou moins ouverte, d'une idéologie raciste et antisémite, alors cet esprit de vigilance qui vous anime, qui nous anime, doit se manifester avec plus de force que jamais. »

Lire le discours

Visite d’Etat, Pékin
le 16 mai 1997

« Ne cédons ni les uns ni les autres à la tentation de l’immobilisme et du repli sur soi. Faisons ensemble le pari de la confiance mutuelle et du dialogue. C’est par une meilleure connaissance et une meilleure compréhension réciproques que nous rapprocherons notre vision de l’homme. »

Lire le discours

Allocution du Président de la République à l'occasion du dîner d'État offert par le Président de l'Union Indienne
le 25 janvier 1998

« Ce grand dessein, c'est le bonheur et la prospérité de nos peuples. C'est la paix qui devra bien un jour s'imposer dans le monde. C'est la dignité de chaque homme. Ce grand dessein pour lequel l'Inde et la France ont convenu de s'unir. »

Lire le discours

Allocution de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, devant le Bundestag
le 27 juin 2000

« Ce que l'Allemagne et la France ont vécu et subi dans l'Histoire ne ressemble à rien d'autre. Mieux qu'aucune nation, elles saisissent le sens profond de la paix et du projet européen. Elles seules, en forçant le cours des choses, pouvaient, en Europe, lancer le signal du rassemblement. Ensemble, au rythme de leurs retrouvailles et de la volonté de leurs peuples, elles ont fait progresser l'idée européenne. »

Lire le discours

Ouverture de la 31e Conférence générale de l’UNESCO,
le 15 octobre 2001

« Dans un passé encore proche, contre les forces de haine, de rejet, d'incompréhension, s'est élevée la voix de l'humanisme, la puissance de la démocratie. Pour faire triompher cette voix une fois encore, apprenons à nous comprendre, apprenons à nous parler, apprenons à travailler ensemble, dans le respect, la lucidité et la fierté de ce que nous sommes. Tel est le sens, tel est l'enjeu du dialogue des cultures, du partage des cultures. »

Lire le discours

Sommet de Johannesbourg,
2 septembre 2002

« Le moment est venu pour l'humanité, dans la diversité de ses cultures et de ses civilisations, dont chacune a droit d'être respectée, le moment est venu de nouer avec la nature un lien nouveau, un lien de respect et d'harmonie, et donc d'apprendre à maîtriser la puissance et les appétits de l'homme.»

Lire le discours

Ouverture de la 58ème Session de l'assemblée générale des Nations Unies
le 23 septembre 2003

« Contre le péril du choc des civilisations enfin, revendiquons l'égale dignité des cultures, le respect de la diversité et la valeur du dialogue. »

Lire le discours

« Contre le terrorisme – Pour l’humanité », New York
le 22 septembre 2003

« Voilà pourquoi j'estime absolument essentiel de donner au dialogue des cultures une place éminente dans l'action internationale. Il nous faut inventer, dans le respect des valeurs universelles qui nous rassemblent, une politique de la diversité qui prenne en compte la fierté des peuples, fierté de leur identité, de leurs origines, de leurs cultures, de leur apport à la richesse de l'homme et du monde. »

Lire le discours

Davos
le 26 janvier 2005

« Libérer les plus vulnérables de l'horizon du quotidien, horizon de survie, c'est aussi leur donner les moyens de se prémunir contre les principaux risques de l'existence. Dans les pays développés, la mise en place de mécanismes de protection sociale et de mutualisation des risques a puissamment contribué à l'essor économique. Il est indispensable d'aider les pays en développement à mettre en place des filets de sécurité minimum. »

Lire le discours

Inauguration du musée du quai Branly,
le 20 juin 2006

« Plus que jamais, le destin du monde est là : dans la capacité des peuples à porter les uns sur les autres un regard instruit, à faire dialoguer leurs différences et leurs cultures pour que, dans son infinie diversité, l'humanité se rassemble autour des valeurs qui l'unissent réellement. »

Lire le discours

Discours du Président de la République lors de l'ouverture de l'Atelier culturel Europe - Méditerranée
le 13 septembre 2006

« Parce que la Méditerranée est devenue le point focal des incompréhensions entre les peuples, il lui revient de porter la promesse d'un univers où chacun, mieux assuré de lui-même, acceptera le visage et la voix de la différence. »

Lire le discours

Création d’UNITAID, New York
le 19 septembre 2006

« UNITAID repose sur un principe simple : affecter à l'achat ou à la production de médicaments une part infime des immenses richesses créées par l'accélération des échanges et l'accélération de la production industrielle, et ceci pour que la mondialisation de la solidarité réponde à la mondialisation de l'économie. »

Lire le discours

« Citoyen de la terre. Pour une gouvernance écologique mondiale »
le février 2007

« Il faut construire une gouvernance mondiale de l'environnement. L'unilatéralisme, dans ce domaine aussi, mène à l'impasse. De même qu'il est la condition de la paix, le multilatéralisme constitue la clé pour un développement durable. »

Lire le discours